L’extraordinaire Halloween de l’Oncle Sam

Aux Etats-Unis l’année dernière, la ville côtière de Chesapeake se serait bien passée du bad buzz dont elle a fait les frais sur les réseaux sociaux. Le porte à porte déguisé en quête de friandises est désormais interdit aux enfants âgés de plus de 13 ans. Un délit passible d’une amende pour les téméraires pris les bonbons dans le sac ! La municipalité a depuis fait marche arrière, tant le courroux était grand, dans un pays où 1 Américain sur 2 fête Halloween.

Samhain: une fête celte où les mauvais esprits sont de la partie

La fête des morts naît en Europe il y a plus de 2000 ans en terres celtiques. En Irlande notamment, « Samhain », l’ancêtre d’halloween en gaélique est l’une des quatre grandes fêtes religieuses du calendrier. Célébrant l’entrée dans la saison sombre, les Celtes croyaient au retour des mauvais esprits durant cette période de transition.

Les monstres traversent l'Atlantique

Avec la grande famine qui sévit à la fin du 19ème siècle, les Irlandais migrent aux Etats-Unis et emportent avec eux leurs traditions. Dans les années 30, la chasse aux bonbons et la sinistre citrouille évidée deviennent des célébrations populaires aux USA. Se déguiser en squelette, fantôme, zombie ou sorcière devient aussi la norme le soir du 31 octobre. En échos aux croyances celtes, il s’agit de faire croire au retour des monstres des ténèbres !

Morts-vivants, squelettes, diables et fantômes deviennent les vraies stars!

Aujourd’hui au pays de l’oncle Sam, les festivités commencent des semaines en amont ! Les haunted houses, les attractions temporaires de l’horreur vous donnent vos plus belles frayeurs. Hôtels, restaurants, magasins et maisons se parent de leurs plus beaux accessoires Halloween…Et le plus sinistre des cimetières est désormais le jardin de vos voisins d’en face ! De grandes villes comme Los Angeles ou Las Vegas organisent des parades. La plus grande d’entre elles se trouve à New York, où plus de 50 000 personnes défilent déguisées au milieu des chars créés pour l’occasion. On se prépare ainsi des mois à l’avance pour être le soir d’Halloween, sur son 31 !

A bientôt, Taly